LE ROUGE AUX JOUES : TRAITER SA ROSACÉE

LE ROUGE AUX JOUES : TRAITER SA ROSACÉE

Elle affecte plus de 16 millions de personnes rien qu’aux États-Unis. Mais pouvez-vous empêcher votre peau de voir rouge ? Par SUZANNE SCOTT.

On la confond très souvent avec l’acné ou un rougissement de timidité, mais elle peut s’avérer bien plus sinistre que cela. « C’est une inflammation chronique liée à des facteurs extérieurs », explique le docteur Maryam Zamani, chirurgienne et médecin esthétique basée à Londres. « Il existe de nombreux éléments déclencheurs : l’exposition aux UV, une réponse immunitaire hyperactive, la génétique, une prise médicamenteuse ou même les rapports sexuels. »

Connaissez vos ennemis

« Dans la plupart des cas, la rosacée est héréditaire, vous aurez donc besoin de crèmes délivrées sur ordonnance », indique le Dr. Williams. « Mais elle peut aussi être aggravée par le soleil, la nourriture épicée, le café ou même le vin rouge. » Ce qui signifie que vous pouvez soulager les symptômes en identifiant ce qui la déclenche et en vous en protégeant. Commencez à prendre note de vos épisodes de rosacée dans un journal : inscrivez ce que vous avez fait et quels produits vous avez utilisés quand votre peau a fait des siennes. Vous devriez pouvoir repérer un certain schéma. Et, par exemple, si vous remarquez que l’alcool peut jouer un rôle, faites l’impasse dessus pendant quelques semaines et observez comment votre peau réagit.

Certains peuvent être cachés

Pourquoi la rosacée s’attaque à certaines personnes et pas à d’autres demeure un mystère. Le professeur Kevin Kavanagh, coordinateur en biologie et en science biomédicale à l’université nationale d’Irlande à Maynooth, est toutefois convaincu que d’autres petits critères peuvent entrer en jeu : un minuscule insecte à huit pattes appelé Demodex, pour être exacte. Comme de nombreux microbes, celui-ci a élu domicile dans les pores de notre peau, sur le visage, et chaque adulte en bonne santé héberge à son insu un ou deux insectes par centimètre carré. Les personnes qui souffrent de rosacée, en revanche, en compteraient une dizaine… La recherche tend donc à prouver que ces habitants en seraient en partie responsables.

Heureusement, la rosacée peut être soignée grâce à un antibiotique oral ou local. Votre médecin pourra vous prescrire un gel métronidazole, de l’acide azélaïque ou de l’ivermectine, ou encore un antibiotique oral utilisé pour traiter l’acné. Certains médecins esthétiques testent également les bienfaits de la lumière pulsée pour réduire la population de Demodex, mais son efficacité n’a pas encore été prouvée.

Protégez vos bonnes bactéries

Vous pouvez opérer une action préventive en renforçant votre peau de façon à ce qu’elle tolère mieux les crises de rosacée. Un microbiome en bonne santé (l’ensemble des bactéries qui vivent sur le corps humain) est essentiel pour la peau, et les probiotiques peuvent agir en votre faveur. Vous les trouverez dans les aliments fermentés comme la soupe miso, les cornichons aigres et le yaourt, ou dans les compléments alimentaires comme les cultures d’OptiBac ou de Bodyism Ultra Probiotic.

Des soins doux pour la rosacée

Le Dr. Williams conseille de garder la main légère sur les cosmétiques : « les personnes souffrant de rosacée ont tendance à utiliser des soins riches car ils ont la sensation que leur peau est sèche. Mais c’est un signe de micro-inflammation, pas de sécheresse. » Préférez des formules apaisantes et regorgeant antioxydants, lavez bien vos mains avant toute application et prenez soin de refermer soigneusement vos flacons.

« Évitez aussi les nettoyants moussants pour empêcher votre peau de s’assécher », avertit le Dr. Zamani. « Tenez-vous aussi à l’écart des sulfates, des mousselines (qui peuvent physiquement aggraver le problème), des savons déodorants et de tous les produits parfumés qui peuvent rendre votre épiderme encore plus sensible. » Les peaux qui démangent et qui sont irritées sont connues pour être imprévisibles. Mieux vaut donc ne pas s’approcher non plus du rétinol et des peelings aux AHA comme l’acide glycolique, sous peine de voir votre cas s’aggraver.

Laisser un commentaire

You might also enjoy

Cercle de Femme

Mystères, secrets, chuchotements : entrez dans la Magie d’un Cercle de